11 février 2011

Témoignage de Philippe

Issu de l’établissement Dassault Aviation de Biarritz, Philippe pratique depuis 5 ans la course à pied et le VTT. Il a notamment participé à des courses comme le semi de Behobie – San Sébastien ou encore la course des remparts en VTT à Bayonne en 2010. Régulièrement, il pratique la natation « pour le plaisir », ainsi que le ski, le snowboard, et le cannyoning.

Philippe, qu’est-ce qui t’a donné envie de poser ta candidature pour la Course du Cœur, à laquelle tu participeras pour la première fois cette année ?


C’est tout d’abord en discutant avec les personnes de Biarritz qui y avaient déjà participé que je m’y suis intéressé. J’ai consulté les informations de la Course du Cœur sur Deltanet et je me suis inscrit aux « Foulées du Cœur », organisées en parallèle par l’établissement de Biarritz.


Ce qui m’intéresse, c’est le côté sportif de cette aventure : courir 4 jours et 4 nuits est un sacré défi ! Mais c’est aussi l’occasion de rencontrer des personnes d’autres sites, d’autres entreprises et également de l’association Trans-forme.

Suis-tu un entraînement particulier ?


J’essaie de courir régulièrement, de faire du VTT, de la natation, et de pratiquer le RPM (vélo en salle) pour travailler le cardio et le fractionné, ce qui représente en moyenne entre 3 et 5 entraînements par semaine.


Parles-tu de la Course du Cœur à tes proches ?


J’essaie d’expliquer comment ça se passe et pourquoi cette course existe. Ma participation en 2011 me sensibilise davantage, cela me donne l’occasion de me documenter et de lire des articles. Donner un organe ne va pas nécessairement de soi ; il faut se poser la question et prendre le temps d’y réfléchir. Que ce soit oui ou non, il est important d’en tenir informés ses proches : c’est toujours mieux que de laisser le choix aux personnes qui restent.



Aucun commentaire: