11 février 2011

Témoignage d'Alexandre F.

Ajusteur-monteur à l'établissement Dassault Aviation de Mérignac, Alexandre pratique la course à pied depuis 12 ans et il a déjà participé à deux marathons : Toulouse en 2009 et Londres en 2010.

En complément de la course à pied, il pratique la natation, la randonnée et le vélo pour développer son endurance, surtout l’été en montagne, dans les Pyrénées. Il rejoint cette année l’équipe du Groupe Dassault pour la première fois.

 
Comment as-tu connu la Course du Cœur ?


La première fois que j’en ai entendu parler, c’était avant mon embauche à Mérignac, par l’intermédiaire d’un ami qui travaillait à Sogitec. Cette aventure évoque pour moi des valeurs fortes et notamment la cohésion d’équipe, l’esprit collectif, mais aussi la solidarité, et elle représente plus généralement une belle aventure humaine, sur un effort long et difficile : j’imagine que ça soude les esprits. Cette année, j’ai vu le formulaire en ligne sur Deltanet et j’ai décidé de poser ma candidature, car le don d’organes, c’est la vie, et pour moi, le sport c’est la vie…

A un peu plus d’un mois du départ… es-tu prêt ?


Oui, la course arrive bientôt ! Je travaille l’endurance, je rallonge les distances de course à pied (je parcours entre 60 et 80km par semaine), et je rajoute le vélo (150km environ par semaine) pour gérer l’effort pour cette course qui dure 4 jours. J’en parle simplement autour de moi. C’est aussi un moyen pour moi de mieux connaître le don d’organes et de me sensibiliser moi-même pour mieux sensibiliser les autres.

Aucun commentaire:

La Course du Cœur revient en 2018 A vos agendas ! La 32ème édition de la Course du Coeur s'élancera de Paris le 28 mars 2018 pour une...