09 février 2011

Témoignage d'Antoine

Pratiquant épisodiquement la course à pied, la natation, le ski, le ski de randonnée et la randonnée et… le vélib!, Antoine est ingénieur à l’établissement Dassault Aviation de Saint-Cloud.

Toi qui as déjà vécu la Course du Cœur… raconte-nous !!

J’ai participé l’année dernière. Une expérience mémorable. Quatre nuits et 4 jours passés à 4 en conduisant, courant bien sûr, mangeant, dormant (de temps en temps), c’est marquant. Mais il y a aussi les autres personnes de l’équipe, les autres équipes, les organisateurs, que l’on croise, encourage,… à toute heure du jour et de la nuit.

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué pendant cette aventure?

Ce qui m’a plus marqué l’année dernière, ce sont les efforts de chacun. Il y a l’équipe des greffés bien sûr, qui réalise un exploit sportif, mais aussi il y avait une équipe de jeunes en réinsertion après un passage en prison qui montraient qu’on peut en sortir grandi, et plein d’autres gens qui ont donné tout ce qu’ils pouvaient.

Qu’est-ce que cette expérience t’a appris ?

Qu’il y a des gens qui luttent tous les jours pour survivre. Mais j’ai aussi eu la démonstration, par tous ces partenaires de course, que soutenir une cause (le don d’organe), tout un chacun peut y participer, à sa manière, à son niveau.

Comment envisages-tu la Course du Cœur 2011 ?

J’essaie de motiver les gens à nous rejoindre, nous soutenir durant ces 4 fois 24h. Mais la course c’est une chose, le but est de faire parler du don d’organes. Alors même si l’aspect sportif de la course est attractif, j’essaie de rappeler que le but c’est de dire Oui ou Non, et d’en discuter. Avoir la carte sur soi, c’est bien, mais si ses proches ne sont pas au courant…


Aucun commentaire: