09 avril 2013

Epilogue 2013

Les coureurs sont rentrés dans leurs familles respectives plein de souvenirs, d’anecdotes, d’images émouvantes, les jambes lourdes, le cœur léger,... Ils sont partis mercredi 27 mars avec des collègues et reviennent 1150km et 4 jours plus tard avec des amis. Comment se fait cette alchimie ?

Tout d’abord il faut quelques ingrédients :
  • Une météo capricieuse : durant les 2 premières nuits, le thermomètre est descendu jusqu’à -7°C. Ensuite la pluie, la neige, le brouillard, le froid et un peu de grêle se sont invités sur les routes de la Course du Cœur.
  • Un parcours de 700km, 1150km cumulés (certaines épreuves engagent jusqu’à 3 coureurs de front), un dénivelé positif jusqu’à 750m sur 16km,…
  • Des valeurs à partager : si les coureurs venaient d’entités, de pays et d’établissements différents, ils partageaient un goût certain pour la course à pied et des valeurs communes que sont la passion, l’engagement et l’excellence :

Mais qu’est-ce qui a bien pu motiver ces individus à continuer, à braver ces difficultés avec beaucoup de sérénité, jusqu’aux Arcs ? On aborde alors la suite de la recette :

  • L’esprit d’équipe : courir auprès de 15 autres équipes est toujours motivant. On trouve dans ses partenaires de course un réconfort que l’on n’oublie rarement. Même si peu de mots sont échangés, la proximité, faire face ensemble aux difficultés, ces échanges sont humainement riches.
  • L’accueil chaleureux sur les routes : Lors des arrivées, quelque soit l’heure, les habitants nous ouvrent leur mairie ou leur école. Nous ne restons que peu de temps. Quelques mots échangés, une bonne soupe ou autre spécialité locale permettent de récupérer rapidement. Sans compter que les paysages traversés sont de toute beauté.
  • Le soutien : nous avons eu le plaisir de pouvoir recevoir de nombreux mots d’encouragement sous différentes formes. Des sites de Mérignac et Biarritz nous ont envoyé des messages forts respectivement lors des Rondes et Foulées-Roulées du Cœur qui ont mobilisé de nombreux salariés. D’autre part, le compte twitter #CdC_GroupeDassault a permis d’envoyer très régulièrement des brèves, quelque soit l’heure, en direct de la course. Soyez tous remerciés pour votre investissement !
  • Se sentir investis : Les enfants des salariés du Groupe nous ont confié plus de 600 dessins de cœurs. Les coureurs les ont conservé quelques temps, un gage de motivation, puis les ont remis à l’association Transforme près de Beaune (en photo). Ils seront distribués tout au long de l’année aux patients en attente de greffe.
  • Une cause commune : La Course du Cœur fait la promotion du don d’organes. Voir que ses efforts sont utiles incite à se dépasser. De plus, vivre aux côtés de l’équipe de greffés fait oublier beaucoup de ses maux qui, somme toute, sont assez bénins.

Vous pouvez retrouver les résumés d’étape dans le message précédent. Quant à la promotion du don d’organes, elle continue jusqu’à la prochaine édition, et se fera dans les centres médicaux des sites du Groupe :
Que l’on dise OUI ou NON, je sais pour mes proches, ils savent pour moi.


Cette 13ième participation de l’équipe Groupe Dassault se referme avec beaucoup de sourires à l’arrivée de l’ultime relai de Bourg-Saint Maurice aux Arcs. Le Groupe peut être fier de ses coureurs. Partis avec 11 nouveaux, nous restons sur le podium au milieu des équipes expérimentées que sont RTE et SNCF, et décrochons une excellente 3ième place. En promouvant le don d’organes, chacun des coureurs a fait un geste exceptionnel :
Le don de soi !

Merci encore à tous pour votre soutien et votre engagement et à une prochaine Course du Cœur !

Aucun commentaire:

Composition de l'équipe Groupe Dassault 2018

Le 10 novembre dernier se clôturaient les inscriptions des salariés du Groupe Dassault pour la prochaine Course du Coeur . Nous voyons au ...