23 février 2013

Remplacement

Tous les coureurs de la Course du Cœur se préparent petit à petit et s'entrainent. Ce ne sont pas moins de 3 séances par semaine qu'il faut réussir à caser entre le travail, la vie familiale, les programmes d'autres athlètes, sans compter les aléas de la météo. Si courir sous la neige peut-être agréable, il n'y a pas grand intérêt à aller courir sous la pluie si ce n'est de rincer les chaussures.

Le vendredi, les Franciliens ont régulièrement le plaisir de se retrouver pour un tour vers le Bois de Boulogne ou Saint-Cloud en compagnie de collègues. Ils ont essayé également à plusieurs reprises de retrouver d'autres équipes pour un entrainement collectif le samedi, mais les agendas des uns et des autres n'ont malheureusement pas concordé.

Courir engendre parfois quelques mésaventures. Un de nos coéquipiers, Robert, a malheureusement dû quitter le navire ("drop out" comme ils disent outre-atlantique). Fort heureusement, nous avons été rejoint rapidement par Adam! Adam a réussi l'exploit de remplir les formulaires administratifs en moins de 24h, un record! Lui aussi vient d'Arkansas et y a déjà couru quelques marathons. Ne lui reste qu'à découvrir notre France profonde, une magnifique expérience en perspective l'attend!

Aucun commentaire:

La Course du Cœur revient en 2018 A vos agendas ! La 32ème édition de la Course du Coeur s'élancera de Paris le 28 mars 2018 pour une...